logo tiny


Fonctionnement du chauffe-eau électrique et conseils

Groupe de sécurité     Le cumulus est composé d'un réservoir en acier émaillé, isolé1, et protégé de la corrosion. Il est alimenté en eau froide au moyen d'un "groupe de sécurité". Ce dernier cumule 3 fonctions : robinet d'arrêt, anti retour et soupape de sécurité.
Le robinet d'arrêt permet de couper l'eau chaude dans toute l'habitation en empêchant l'eau froide de pousser l'eau chaude. L'anti retour évite de renvoyer de l'eau chaude dans le réseau d'eau froide par dilatation de cette dernière en chauffant (2% environ). La soupape tarée à 7 bars protège le cumulus et le réseau d'eau chaude contre une montée en pression par le phénomène précédemment évoqué ou un défaut de thermostat.
C'est ce même phénomène de dilatation qui explique le goutte à goutte observé tous les soirs au niveau du siphon du groupe de sécurité, et qui fini par user le siège de la soupape.
Pour remédier à ces pertes quotidiennes d'eau chaude, il est fortement conseillé d'interposer un vase d'expansion sanitaire d'un coût modique, qui encaissera la montée en pression sans laisser perdre une goutte. La résistance chauffante peut être "blindée", en contact avec l'eau, ou "stéatite", enfilée dans un doigt de gant étanche. Cette dernière est moins sensible au calcaire et se remplace beaucoup plus aisément en cas de panne.

Le chauffage de l'eau est régulé par un thermostat enfilé dans un autre doigt de gant plus fin, et qui comporte une sécurité de sur-chauffe à 90°C réarmable manuel­lement. Enfin, la cuve est protégée de la corrosion par incorporation d'une anode sacrificielle. C'est une barre de magnésium2 qui a pour rôle de se corroder avant l'acier de la cuve. Cette anode est à contrôler après 6-8 ans de service.

Vous avez aimé ? 
google plus share share tweet

1 : La "consommation d'entretien" d'un cumulus est de l'ordre de 2 kW.h/j. Pour un équipe­ment récent, positionné dans l'espace chauffé, cela représente environ 100 €/an pour compenser les pertes !!

2 : Il existe un autre système de protection cathodique consistant à imposer un courant continu à une anode inoxydable, le plus souvent en titane, plus cher mais plus durable.